Présentation de l’Association pour la Protection de la Rivière de Crach

Association déclarée (loi du 1er Juillet 1901) W561 001 313

agréée par l'Etat au titre de l'Environnement 

Siège Social : chez Marc Noyelle (président de l'APRC)

 13 chemin de La Pierre Jaune. 56 470 La Trinité sur mer 

Tel: 06 77 03 18 35 e-mail : marcnoyelle@gmail.com

Les 2 photos aériennes montrent l'ensemble de la rivière de Crach orientée Nord-Sud.

La note ci-dessous précise :

  • Les missions de l’association.
  • Le nombre d’adhérents, cotisations et fonctionnement.
  • Les principales actions au cours des 4 dernières années.

Pour adhérer, voir l'onglet "contacts". Le menu des "onglets" est situé en tête, au dessus des 2 photos. 

Missions de l'Association pour la Protection de la Rivière de Crach (APRC)

Les missions de l’Association ont évolué depuis sa création en 1973. Depuis 4 ans, l’accent est mis plus fortement sur l’Ecologie.

L'APCR contribue à la bonne application de la Loi Littoral dans tout le bassin versant de la rivière de Crach. Elle vise à « défendre et protéger l’environnement de la rivière de Crach et l’ensemble de son site » :

  • Protéger la nature, la beauté du site, son charme, sa flore et sa faune (biodiversité) contre les agressions risquant d’en détruire le caractère sauvage.
  • Suivre la qualité de l’eau en liaison notamment avec l’Ifremer et le Syndicat du Loch et du Sal et celle des rejets amont (stations d’épuration, autres établissements).
  • Prévenir autant que possible les pollutions de toutes natures (visuelles, sonores, physiques et chimiques) de l’ensemble du bassin versant de La Rivière de Crach et alerter éventuellement les autorités concernées en cas de problème.
  • Participer à l’élaboration et au suivi des documents d’urbanisme: PLU et SDAP –Schéma Assainissement Pluviales- des 4 communes riveraines, SCOT du Pays d’Auray, SDAGE Loire-Bretagne, Parc du Golfe du Morbihan).

– Participer le cas échéant au tracé d’un sentier pédestre permettant de cheminer agréablement tout autour de la rivière de Crach depuis la maison du douanier à La Trinité sur mer jusqu’à la pointe de Kernevest à Saint Philibert en passant en amont par le pont « des 3 cantons » sur le Vigeah, soit un traçé d’environ 25 km (boucle d'environ 15 km autour de la rivière au nord du pont de Kerisper).

  • Favoriser les radiales vers le rivage pour pouvoir admirer la rivière dans ses zones sauvages sans perturber les équilibres écologiques.
  • Se faire connaître des nouveaux arrivants dans le bassin versant (et des « potentiels »).
  • Entreprendre des actions d’intérêt général comme nettoyer les rives, arracher les baccharis et autres plantes nuisibles, etc.
  • Publier les résultats de nos mesures et faire connaitre nos actions d’intérêt général par tous les moyens appropriés (presse locale notamment)
  • Collaborer avec les divers « utilisateurs » de la rivière, ostréiculteurs, plaisanciers, randonneurs, etc. ainsi que les organismes et associations qui oeuvrent positivement pour l’Environnement.
  • Etre consulté par les pouvoirs publics sur les questions qui nous concernent. Pour cela, l’association a demandé (fin 2014) et obtenu (en mars 2016) d'être agréée par l'Etat au titre de l’Environnement .
  • Faire vivre ce site web « rivièredecrach.fr ».
  • Organiser diverses animations estivales : conférences, visites, randonnées pédestres ou nautiques pour découvrir et mieux connaître notre environnement… 

Fonctionnement de l' APRC

Le nombre d’adhérents est voisin de 200

La cotisation annuelle est de 20 € par personne (25 € pour un couple).

Le fonctionnement de l’association repose largement sur le bénévolat.

Il n’a jamais été demandé de subvention. A l’occasion, des aides « en nature » sont accordées par les communes concernées : mise à disposition de salle de réunion, bennes et camions pour enlever les déchets collectés le long des berges, etc.

Le fonctionnement (CA, AG) qui est celui d’une association loi 1901. L'AG (assemblée générale) se tient généralement en août à Crach.

Le CA (conseil d'administration) comprend actuellement 9 membres : Marie-Christine Daury, Didier Bellego, Gonzague Despaigne, François Gouzer, Philippe Lafeuille, Marc Noyelle (président), François Pic (trésorier) Augustin Pradié et Francis Renard. 

Actions récentes de l' APRC

Au cours de ces 5 dernières années, citons 5 actions notables :

– août 2012 : rallye pédestre « découverte de la Rivière de Crach (rive ouest) ».

– août 2013 : nettoyage de la rive nord de la baie Saint Jean, avec la participation de la commune de Crach ; article de Ouest-France en cliquant sur le lien suivant : http://www.ouest-france.fr/ils-se-mobilisent-pour-preserver-la-baie-de-saint-jean-709268

– août 2014 : rallye nautique « découverte de la Rivière en kayak par grande marée ».

– août 2015 : promenade/pique-nique/visite baie et chapelle St Jean.

– printemps-été 2016 : étude approfondie et rédaction d'une brochure "Rivière de Crac'h, Qualité de son Eau et de son Environnement". Voir l'onglet Qualité de l'eau.

Et tous les ans :

  • Nettoyage des berges
  • Arrachage des Baccharis
  • Visite d’un chantier ostréicole
  • Conférences techniques (rénovation du pont de Kerisper, « risques de submersions marines et délimitation du DPM », fonctionnement d'une station d’épuration, etc.).
  • Conférences culturelles et visites de chapelles, châteaux et autres monuments…
  • Randonnées pédestres.
  • Suivi actif des documents d’urbanisme des communes concernées et de leurs groupements.

Ainsi que toutes les semaines :

  • Prélèvements d’eau du Gouyanzeur (toujours au même endroit et à la même heure) (toutes les semaines sans interruption depuis 1993 jusqu'en 2015, le relais étant alors pris par le SMLS).
  • Mesures du débit de la rivière, de la température de l’eau, de la pluviométrie (de la semaine), de la teneur en nitrate, en nitrite et en ammoniaque (ammonium).
  • Echanges réguliers de ces données avec l’Ifremer et le SMLS (Syndicat Mixte du Loch et du Sal) qui surveillent par ailleurs la bactériologie et l’état sanitaire de l’eau et des coquillages (y compris les huitres).
  • Surveillance active des pollutions de l’eau et des rejets dans le bassin versant (il y a eu 2 graves pollutions du Gouyanzeur en 2010 et 2013, et une alerte aux neurovirus qui a conduit le préfet à interdire la vente des huitres de la rivière en mars-avril 2016), alerte éventuelle …
  • Surveillance active de toutes les pollutions (visuelles et autres) et alerte éventuelle.

 

5 réflexions au sujet de « Présentation de l’Association pour la Protection de la Rivière de Crach »

  1. BOCHARD Odile

    Bonjour Monsieur,

     

    Suite à la projection du film "A contre courant" au cinéma Ti Hanok à Auray le 13 septembre dernier sur la préservation de la ressource en eau, et de mon envie de m'inpliquer concrètement dans la protection de l'environnement sur mon territoire domiciliaire,

    J'ai découvert, apprécié votre site et les objectifs de votre association à laquelle je souhaiterais adhérer.

    J'habite à la Trinité depuis plus de 20 ans et suis en mesure d'être maintenant plus disponible pour m'investir dans une mission qui me tient à coeur.

    J'ai pris connaissance des modalités d'insciption et dans l'attente de votre acceptation, je vous enverrai ma cotisation.

    Vous en remerciant par avance,

     

    Cordialement

     

    Odile Bochard

     

    Répondre
    1. Noyelle Auteur de l’article

      Excusez moi SVP pour le retard mis pour vous répondre.
      Nous vous accueillerons bien volontiers dans notre association APRC.
      Très cordialement
      Marc Noyelle (06 77 03 18 35)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *