Actualités

La rubrique donne quelques nouvelles récentes de l'APRC et des 4 communes riveraines. 

(rubrique mise à jour le 19 octobre 2020)

– La brochure  Rivière de Crac'h, Qualité de son eau et de son Environnement a été remise à jour. Si vous souhaitez recevoir cette brochure qui présente de façon claire et complète l'évolution de la rivière depuis 25 ans, nous écrire (marcnoyelle@gmail.com) et nous vous l'enverrons très volontiers pour 10 € (chèque libellé APRC).

Notre association APRC a été agréée par l'Etat pour la protection de l'Environnement pour une durée de 5 ans à partir du 18 mars 2016. Cela nous permet d'être plus efficace

– Sentier littoral :

La Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) a proposé début 2015 aux Communes riveraines de déléguer au Conseil Départemental du Morbihan (CD 56) l'étude de la faisabilité, de la maîtrise d’ouvrage ainsi que le financement de la réalisation du GR34 le long de la rivière de Crac’h. ; les 3 communes concernées ont accepté. La loi du 31-12-1976 confirmée par la loi Littoral du 3 janvier 1986 prescrit une servitude de passage de 3 mètres de largeur (SPPL) le long du domaine public maritime (DPM) prise sur les terrains privés, avec diverses exceptions : chantiers ostréicoles, lieux remarquables, zones escarpées, faune et flore à protéger sur des parties sauvages, habitations à moins de 15m, etc., impliquant des négociations avec les maires, les riverains et les associations concernées…

L'APRC a participé à ces négociations pour trouver une boucle piétonne continue autour de la Rivière entre le pont des Trois Cantons en amont, et celui de Kerisper en aval qui ne soit pas dommageable écologiquement et ne dégrade pas le charme des lieux. Les chemins existants doivent être privilégiés. L'APRC a siègé dans le comité de pilotage de cette étude. La 1ère réunion a eu lieu le 28 juin 2016 (avec le bureau d'ètudes ALTHIS) et la 4ème longtemps repoussée, s'est tenu à Crac'h le 20 déc. 2018. 

Un projet avait été présenté en réunion publique en janvier 2018 à Crac'h pour la rive gauche, puis à La Trinité sm et à Carnac pour la rive droite. Ces ébauches de tracé guère respectueuses de l'environnement, avec des projets inutilement onéreux, sont affichées dans les 3 mairies. Le dernier projet présenté le 20 décembre 2018 en Copil a été un peu amélioré, sans toutefois donner toutes satisfactions.

Le Département du Morbihan qui devait payer (sans pouvoir donner son avis sur le tracé, d'après la DDTM), a décidé, à partir de 2019, de ne financer ni la suite des études, ni bien sûr les travaux : c'est à l'Etat de le faire s'il le souhaite… 

Les 1ères actions de délimitaion du DPM (domaine public maritime) le long de la Rivière de Crac'h, que la DDTM avait longtemps repoussées, viennent d'avoir lieu fin 2018 pour 3 riverains qui l'ont demandé. La DDTM a d'ailleurs indiqué qu'elle allait faire une délimitation "officielle" (et non plus présumée) du DPM…

Si l'étude était reprise, et donc les enquêtes parcellaires et une enquête publique le moment venu dans chacune des 3 communes concernées… Affaire à suivre quoiqu'il arrive.

Commune de Crac’h

Le Conseil Municipal a désigné Claude Bourbon et Benoit Madec au Conseil des mouillages de la Rivière de Crac’h, animé par la Trinité sur Mer.

 Le PLU de Crach est maintenant en vigueur depuis 3 ans avec comme axe notable l’entretien de la qualité paysagère et patrimoniale de la Commune, ce qui est satisfaisant pour l'APRC.

Les travaux de pose d'une conduite d'assainissement rue de Kersolard le long de la Rivière ont enfin commencé et les raccordements des riverains devront être effectifs avant la fin 2020. C'est une excellente nouvelle pour la Rivière.

Un conseiller demande si le Parc National Régional du Golfe ne pourrait intervenir pour relancer le sentier côtier. Le maire répond que les sentiers côtiers dépendent du Conseil Départemental qui a décidé de ne plus financer les sentiers. M. Ronan le Delezir a été désigné pour représenter la commune auprès de la Commission des Mouillages de la Trinité. 

Le Conseil recommande de prendre connaissance de la plaquette du Parc sur le site www.parc-golfe-morbihan.bzh/actualités/une-plaquette-de-presentation-du parc mieux faite que la précédente.

Commune de Carnac

Le Conseil Municipal du 10 Juillet a arrêté le PLU de Carnac. A noter que les bâtiments ne peuvent être autorisés à changer de destination, notamment dans les hameaux que la loi ALUR fige. Une autorisation dérogatoire est possible si le bâtiment à transformer en habitation présente des caractéristiques architecturales intéressantes, historiques, etc. Le PLU de Carnac est maintenant applicable.

La commune a accepté l’amélioration du cheminement touristique autour des alignements, dans le cadre du Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées (PDIPR). Il s’agit de le rendre praticable et sécurisé en permanence . Le PDIPR du Morbihan gère 1300 Km de randonnées dont 500 Km de sentiers côtiers dont 300 Km au titre de la servitude de passage le long du littoral. (SPPL).  Dans ce cadre, le Conseil Général du Morbihan assure la maîtrise d’œuvre des aménagements particuliers nécessaires à l’ouverture au public et à leur sécurisation. L’entretien est assuré par les communes, mais peuvent, si nécessaire,  être repris par le Département. Les sentiers côtiers entrent dans cette disposition. 

La commune de Carnac a désigné par ailleurs M. Gérard Marcalbert (suppléant, Paul Chapel) au conseil des mouillages de la rivière de Crach.

Commune de Saint Philibert

La commune est peu concernée par l’étude du sentier côtier, déjà réalisé en grande partie sur son territoire.

La commune est titulaire de l’occupation temporaire du domaine maritime (AOT) devant Port Deun. Elle a passé une convention de 30 ans avec le Multipôle de Port Deun. La convention prévoit un  linéaire de pontons qui atteint désormais 123 ml en tout.  

Le chantier de Kervilor a transféré une partie de ses activités à Port Deun. Divers travaux d’amélioration de la sécurité ont eu lieu sur la voirie de la pointe de Kernevest.

M.Noyelle a rencontré plusieurs fois M. le maire Fr Le Cotillec ainsi que Mme Marine Bardou (adjt Environnement) pour faire le point sur les travaux d'assainissement indispensables à réaliser par AQTA (voir la brochure sur la qualité de l'eau de la rivière) : les travaux concernant le lotissement de Port-Deun sont maintenant terminés ; le resau du lotissement des Pyramides est aussi raccordé au réseau public. La mise en conformité de la station de relevage d'AQTA à Port Deun prévue en 2017, a enfin été réalisée fin 2019…

Le PLU a été révisé. L'APRC a suivi plusieurs suggestions de ses membres et a déposé à l'enquête publique le 3 septembre 2018 pour demander (entre autres) que la cale et le quai reservé en principe aux pêcheurs et aux ostréiculteurs au pied du Pont de Kerisper, ne soit pas transformé en quai de marchandises diverses avec les risques que cela comporte pour la pollution de la Rivière lorsque l'on voit, par exemple, comment sont mautentionnés actuellement les déchets en provenance des îles… Nous avons aussi déposé 6 demandes le 3 janvier 2019 au commissaire de l'enquête en cours sur le schéma directeur d'assainissement des eaux pluviales.

L'APRC a renouvellé sa demande auprès d'AQTA gestionnaire de la cale de Kerisper au pied du pont, de ne pas développer ce site inconsidéremment pour limiter le risque de déversements accidentels de produits toxiques en cet endroit le plus resseré de la Rivière qui voit déjà passer tout le traffic des déchets des iles d'houat et d'hoedic. Elle a aussi signé la pétition qui demande de limiter les nuisances liées à cette activité portuaire.

Commune de la Trinité sur Mer

– Le port du masque est toujours obligatoire sur le front de mer et place du Voulien, ainsi bien sûr que dans les commerces à cause du coronavirus.

Depuis 2013, la commune a gèré directement les mouillages existants dans la Rivière et fait payer l'occupation temporaire de chaque bateau présent en fonction de sa longueur (30 € par mètre par an). L'AG des "Amis du Passage"  (LADP) du 1er juin 2018 a permis à son président Hervé Rochard de signer le jour même avec le maire Jean-François Guezet la convention de gestion de ces mouillages … La commune réalise les investissements pour LADP : les budgets sont équilibrés, les recettes égalent les dépenses budgétées.  Fonctionnement : 47.320 Euros.  Investissements : 45.699 Euros. (voir la rubrique "mouillages dans la Rivière de Crac'h). 

Les études d'améliorations importantes du port de plaisance ont fait l'objet d'un affichage en 2017 et progressent lentement. L'APRC (Hervé de Kerviler, Yannick Le Barazer et Marc Noyelle) a notamment participé à une réunion le 24 janvier 2017 avec la Cie des Ports du Morbihan. Les questions à l'ordre du jour début 2018 concernent la position (sur le terre-plein ou sur la place du Voulien) de la "Criée" qui doit être reconstruite avant démollition de l'actuelle et la localisation de la rénovation/extension de l'école de voile de la SNT, ainsi que celle des bureaux de la SNT qui pourraient occuper une partie des locaux libérés par Ifremer sur les quais fin 2018…

Le projet de modification du PLU (essentielement) place du Voulien est maintenant en vigueur.

Des travaux de protection contre la mer  sont en cours sur le sentier côtier à hauteur de la plage de Men Allen où une cavité s’est formée dans le mur de protection,  découvrant une canalisation d’écoulement d’eaux pluviales. Il faut combler la cavité, refaire le mur vertical éboulé par la mer avec réalisation d’un enrochement de protection. Le budget des réparations est de 50.000 Euros. Le Département a accordé une subvention de 17.500 Euros.

 

Le bassin versant de la rivière de Crach (6 400 hectares) comprend tout ou partie de 9 Communes : Plouharnel, Erdeven, Ploemel, Brech; Auray et les 4 communes riveraines :

2 réflexions au sujet de « Actualités »

  1. FOURRE

    Bonjour,

    Je suis à la recherche d'un mouillage sur corps mort en eau profonde pour un voilier type Ecume de mer (longueur 7,90m, largeur 2,70m, tirant d'eau 1,45m) pour 2017.

    Avez-vous des places disponibles ? Dans le cas contraire, quel est le tarif pour un visiteur à l'année ?

    Bien cordialement,

    Grégory FOURRE

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *